Renforcement des capacités des magistrats et auxiliaires de justice sur les VBG.

Le directeur de cabinet du gouverneur de Mopti, Boucary Koïta a présidé jeudi, un atelier de formation des magistrats et auxiliaires de justice sur les Violences basées sur le genre (VBG), initié par le Programme Conjoint des Nations Unis pour la Promotion des droits de l’homme au Mali en collaboration avec le ministère de la justice sur  financement de l’Ambassade d’Espagne au Mali à travers ONU Femmes.

La cérémonie d’ouverture  qui s’est déroulée à l’hôtel Flandre de Sévaré, a regroupé le coordinateur du Programme Conjoint des Nations Unis pour la Promotion des droits de l’homme au Mali, Mamadou Diakité, le premier président de la cour d’appel de Mopti, Tiécoura  Samaké représentant le ministre de la justice, garde des sceaux et la présidente régionale des organisations de la société civile, Mme Diarra Tata Touré

Les participants ont échangé sur les concepts du genre, les violences basées sur le genre, les réponses juridiques internationales face aux VBG et la protection des droits des femmes à l’aune des processus de réforme en cours et sur les voies  et moyens pour une meilleure prise en compte des VBG par les acteurs judiciaire.

DC/KM (AMAP)